Croyances limitantes : ces trucs qui nous empêchent d'avancer

Par Audrey Laforge, Leader doTERRA


« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. C'est avec nos pensées que nous bâtissons notre monde. »

À elle seule, cette citation résume l’essentiel de nos systèmes de croyances. C’est dans les croyances en nos capacités ou incapacités que nous puisons nos forces et nos faiblesses. Par « croyances », je parle de confiance en nos capacités de réalisations personnelles. Rien à voir avec les croyances religieuses! Il y a une différence majeure entre la force qu’on puise dans la religion et celle provenant d’un travail sur soi. D’une part, on s’appuie sur une autorité supérieure pour qu’elle nous donne la force de nous réaliser. De l’autre, on prend conscience de devoir d’abord puiser cette force en nous-même avant de la chercher ailleurs. Fin de la digression.


Mais alors, ne suffit-il pas simplement de penser que nous sommes formidables pour soudainement le devenir? Malheureusement, ce n’est pas aussi simple – même s’il y a un fond de vérité dans cette façon de faire. Avoir foi en soi n’est pas chose facile. Il faut sans cesse se battre contre ses dialogues intérieurs, faire taire la petite voix qui nous décourage au profit de celle qui dit : « Tu peux, et tu vas le faire. ».



Ces croyances qui « scrap » tout notre potentiel


La petite voix négative en question porte un nom : croyance limitante (ou croyance limitative). On l’appelle aussi « blocage mental ». Une croyance limitante est une vue de notre esprit qui nous fait croire que l’on n’est pas capable de faire certaines choses. Elle nous vient le plus souvent de notre éducation ou de nos expériences passées – en particulier de nos échecs.


« Vous ne pouvez pas vivre une vie positive avec un esprit négatif. »

Ces fausses croyances sont toxiques car elles brident notre potentiel. Elles ont aussi un effet pervers : plus on y croit fort, plus on essaiera de trouver des preuves pour les justifier. Et, au contraire, les dépasser nous donne l’opportunité d’exprimer le meilleur de nous-même. Il me semble pertinent de préciser que tout le monde connaît ce genre de pensées à un moment ou à un autre. Même les personnes qui réussissent ou qui semblent inébranlables ont leurs moments de doutes existentiels. Vous seriez surpris du pourcentage très élevé de leaders qui vivent ces moments. La différence majeure, c’est que ces personnes ont intégré profondément dans leur subconscient que tout est possible à partir du moment où l’on croit sincèrement en ses capacités.



Comment combattre les croyances limitantes?

Nos pensées et nos croyances ont autant le pouvoir de nous construire que de nous détruire. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de les influencer positivement pour se bâtir une vie meilleure. L’exercice est difficile car il demande assez d’ouverture d’esprit pour sincèrement se remettre en question. En effet, il est plus simple de trouver des causes extérieures à nos limitations que de changer nos pensées (« je n’ai pas de talent », « je ne suis pas assez intelligent », « je ne suis pas créatif », etc.). Rappelez-vous de ce que disait l’auteur américain Ralph Waldo Emerson : « Les gens voient ce qu'ils sont préparés à voir. ».


On peut comparer cette phrase au principe de la loi de l’attraction. Ce qu’on appelle en vœux tend à se matérialiser si on se met dans les bonnes dispositions mentales pour y parvenir. Cependant, Napoleon Hill – auteur du cultisme livre Réfléchissez et devenez riche – nous rappelle qu’il ne suffit pas de penser, il faut aussi croire.


« Tout ce que l’esprit peut concevoir et croire, il peut le concrétiser. »

3 TECHNIQUES POUR DÉPASSER SES CROYANCES NOCIVES


1. Les affirmations positives

Il s'agit d'une technique reconnue pour surmonter les croyances limitantes. C’est le principe de la célèbre « Méthode Coué » : une phrase que vous vous répétez en boucle afin de l’incruster dans votre subconscient et l’intégrer comme étant une vérité absolue. L’idée est de vous « reprogrammer » pour enterrer la croyance négative, lui faire perdre toute crédibilité.


Voici mon affirmation préférée : « J’attire l’argent et l’opportunité. ».


On dit qu’il faut environ 21 jours pour créer une nouvelle habitude. Pour avoir déjà essayé cette technique, je pense qu’il faut être régulier pour qu’elle fonctionne. Et surtout, il faut y croire! Si vous le faites sans conviction, en espérant que les choses changent comme par magie, vous ne ferez que perdre votre temps. Vous pouvez vous répéter des phrases positives de votre choix à haute voix, ou les enregistrer pour les écouter à votre guise.


2. « Faire comme si »

Cette seconde technique pour fortifier son estime de soi est d’agir « comme si... ». Elle est assez similaire aux affirmations positives mais au lieu d’utiliser vos pensées et vos mots, vous utilisez vos actions. Elle consiste à remplacer vos attitudes négatives par leurs équivalences positives. Les anglo-saxons ont une super expression pour ça : « Fake it until you make it. » – « Imite-le jusqu’à ce que ça devienne naturel. ».


Prenons comme exemple le manque de confiance en vous. Vous devez alors agir comme une personne débordant de confiance. Marchez avec assurance, la tête haute et les épaules vers l'arrière. Imitez les personnes qui, selon vous, sont des modèles – pour la confiance en soi, les acteurs sont souvent de bons exemples. Entraînez-vous à la maison et, là encore, soyez régulier afin de vous imprégner suffisamment de ces nouvelles attitudes. Progressivement, votre esprit oubliera vos anciens travers car votre nouvelle position corporelle lui enverra un puissant message de confiance.


3. La visualisation créative

C'est l’une des méthodes les plus efficaces pour programmer ou re-programmer votre esprit. À la manière des techniques d’auto-hypnose, son pouvoir réside dans l’accès direct au subconscient. Le but : délibérément ralentir vos ondes cérébrales grâce à des techniques de relaxation. Les yeux fermés, vous imaginez le résultat escompté aussi précisément que possible.


Reprenons l’exemple de la confiance en soi. Visualisez des scénarios où vous êtes confiant, portez attention à la manière dont les gens vous regardent, imaginez ce que cette confiance débloque dans votre vie, etc. L’idée est de vous concentrer sur vos sentiments, sur vos émotions. Comment allez-vous penser, parler, agir, vous sentir en étant habité de ces nouvelles qualités? Combiné aux deux autres techniques évoquées, vous aboutirez rapidement à des résultats qui changeront votre vie!


Quelles sont les croyances qui inhibent votre potentiel?

Qu’allez-vous faire pour changer la donne?


- Audrey

1,479 vues

© 2020  Vita Équilibre  |  Tous droits réservés. 

Abonnez-vous à notre infolettre!
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
arrow&v
PanierBleu_Htal-Justified_Vignette-Faiso